KBL Richelieu - Richelieu Obligations Court Terme

logo KBL Richelieu

Richelieu Obligations Court Terme

Gestion taux

Un fonds obligataire à échéances courtes
 
Une sélection d’obligations de maturités courtes, sans contrainte de notation ou d’émetteur, pour répondre aux besoins des investisseurs qui cherchent à renouer avec des rendements plus attractifs que ceux qu’offrent les produits monétaires tout en respectant une fourchette de sensibilité comprise entre 0 et 4.
 
Géré par Etienne Dubourg (Richelieu Monétaire, Richelieu Obligations EURO) le fonds pourra ainsi investir sur un plus large choix de signatures (risque de crédit) et sur des maturités plus larges (risque de taux) que ce que permettent les fonds classés « monétaire court terme ».

L’objectif est de réaliser, sur la durée de placement recommandée de 2 ans , une performance nette de frais de gestion supérieure à celle de son indicateur de référence composite constitué à 30% de l’EONIA capitalisé et à 70% de l’indice Bloomberg Barclays EuroAgg Corporate 1 – 3 Years TR Index coupons nets réinvestis, sur la durée de placement recommandée de 2 ans. 

Pour en savoir plus sur les objectifs et la politique d'investissement de Richelieu Obligations Court Terme, cliquez-ici.


Performances au 12/06/2018

Performances depuis l'origine * (cf.graphique)
Richelieu Obligations Court Terme +8,41 %
Indicateur de référence -22,74 %


Performances annualisées depuis l'origine *
Richelieu Obligations Court Terme +1,45 %
Indicateur de référence -4,49 %



*Les chiffres cités ont trait aux années écoulées. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Sources : internes et Europerformance.



Chiffres clés au 12/06/2018

Valeur liquidative 108,41 €
Performance 2018 -0,44 %
Performance 1 an +0,31 %
Actif net global 44 M€

Caractéristiques

Classification AMF : Obligations et titres de créance libellés en euro
Code ISIN : FR0011330513 (part R)
Date d'origine* : 30 octobre 2012
Indicateur de référence : Jusqu’au 28/06/2016, l’indicateur de référence reprenait la performance de l’indice composite 30 % EONIA capitalisé et 70 % de l’Euro MTS 1-3 ans coupons nets réinvestis. A compter du 28/06/2016 et jusqu’au 27/02/2018, l’indicateur de référence était l’indice composite 30% de l’EONIA capitalisé et à 70% de l’indice Bloomberg Eurozone Sovereign Bond Index 1 to 3 years coupons nets réinvestis. A compter du 27/02/2018 l’indicateur de référence est l’indice composite constitué à 30% de l’EONIA capitalisé et à 70% de l’indice Bloomberg Barclays EuroAgg Corporate 1 – 3 Years TR Index coupons nets réinvestis.
Niveau de risque : 3 (voir échelle ci-dessous)

* La date d'origine correspond à la première VL disponible

Profil de risque et rendement

Les données historiques utilisées pour le calcul de cet indicateur pourraient ne pas constituer une indication fiable du profil de risque futur de l'OPCVM. La catégorie de risque associée à cet OPCVM n'est pas garantie et pourra évoluer dans le temps. La catégorie la plus faible ne signifie pas un investissement "sans risque". L'OPCVM n'est pas garanti en capital. 

A risque faible                                                                                                  A risque élevé,
Rendement potentiellement                                                                               Rendement potentiellement
plus faible                                                                                                        plus élevé
1
2
3
4
5
6
7


L’indicateur ci-dessus reflète la volatilité de l’OPCVM sur 5 ans compte-tenu de son exposition principale aux obligations et titres de créance en euros. Il est calculé sur la base de l’historique des rendements du FCP et à défaut d’historique suffisant, sur la base des rendements de son indicateur de référence.

Les risques importants pour l’OPCVM non suffisamment pris en compte par l’indicateur sont :


-       Risque de crédit : Il représente, pour les obligations ou titres de créance négociables et instruments du marché monétaire, le risque de dégradation soudaine de la qualité de signature d’un émetteur ou celui de sa défaillance. Ce risque est plus important pour les titres à caractère spéculatifs, dits « high yield ».


-       Impact des techniques financières : L’utilisation d’instruments financiers dérivés peut entrainer l’OPCVM à amplifier les mouvements de marché et ainsi des variations de la valeur liquidative plus importantes, à la hausse comme à la baisse.

Téléchargements

Member of KBL European private bankers